Connectez-vous S'inscrire






Monde

Autriche : l’université de Vienne lance un diplôme pour les imams

Rédigé par Anissa Ammoura | Mercredi 13 Mai 2009

Accompagnant la volonté du gouvernement autrichien d'une meilleure formation des imams, l'université de Vienne proposera, dès la rentrée prochaine, à une trentaine d'étudiants, de suivre une formation axée sur les valeurs de la société autrichienne. Dénommée « Imams en Europe », cette formation s'ajoute à deux autres obligations voulues par l'État pour les imams autrichiens : le passage d'un test obligatoire en langue allemande et la signature de contrats de travail comportant « une reconnaissance explicite de la démocratie, des droits de l'homme et de la Constitution ».



L'université de Vienne est une des plus grandes universités en Europe centrale et accueille 71 000 étudiants.
L'université de Vienne est une des plus grandes universités en Europe centrale et accueille 71 000 étudiants.
Dès l’automne prochain, les imams et les aumôniers musulmans d’Autriche vont pouvoir retourner sur les bancs de la fac. Le 6 mai dernier, l’université de la ville de Vienne a annoncé le lancement d’un diplôme axé sur les valeurs de la société autrichienne.

Selon l’AFP, cette formation, intitulée « Imams en Europe », comprendra des cours sur le système politique et juridique autrichien, notamment les droits fondamentaux, et sur « l’interprétation d’enseignements de l’islam dans un contexte européen ». En outre, ils seront formés au « travail social et (à) la théologie chrétienne ».

Programmé sur deux semestres, le cursus pourra accueillir jusqu’à 30 étudiants, qui auront « impérativement étudié auparavant la théologie musulmane ».

L’annonce de ce diplôme intervient après que la formation des enseignants en religion islamique a été critiquée ces derniers mois. Après plusieurs incidents impliquant des enseignants de religion islamique au début de l’année, la ministre de l’Education Claudia Schmied a donc passé un « pacte » le 2 février dernier avec la Communauté islamique d'Autriche.

Celui-ci exige de tous les enseignants de religion islamique : la possession d'un diplôme universitaire européen – tel celui qui est nouvellement proposé par l'université de Vienne – ; le passage d'un test obligatoire en langue allemande ; et, enfin, la signature de « nouveaux contrats de travail comportant une reconnaissance explicite de la démocratie, des droits de l’homme et de la Constitution »*.

En Autriche, 394 enseignants de religion musulmane sont salariés de l’État et enseignent à 50 000 élèves de cette confession. En revanche, ces enseignants sont recrutés et formés par la Communauté islamique d'Autriche, responsable du programme et de l’élaboration du matériel pédagogique, comme le font les autres communautés religieuses, qui forment, elles-mêmes, leurs professeurs.

Les cours de religion sont obligatoires dans tous les établissements scolaires autrichiens depuis 1982. Chaque élève choisit le cours correspondant à sa religion tandis que les non-croyants bénéficient de cours d'éthique. Un modèle que certains aimeraient voir évoluer.



* Selon l’AFP.




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu