Connectez-vous S'inscrire






Archives

Au moins 70 morts ou disparus dans le naufrage d’un ferry au Pakistan

Rédigé par La Rédaction | Samedi 5 Novembre 2005

Au moins soixante-dix personnes dont des femmes et des enfants sont mortes ou ont été portées disparues après le chavirement vendredi d'un ferry surchargé dans le delta de l'Indus, dans le sud du Pakistan.



NAUFRAGE D'UN BATEAU SUR L'INDUS À THATTA
NAUFRAGE D'UN BATEAU SUR L'INDUS À THATTA
C'est au large de la ville côtière de Kharo Chao à quelque 180km au sud-est du port de Karachi que l'accident s'est produit, a précisé un porte-parole de la marine. Le ferry était surchargé et transportait quatre-vingt personnes quand il a chaviré. Cinq personnes qui ont réussi à nager sur la côte ont alerté les autorités.

Tout le monde est tombé à l'eau

Un porte-parole du Pakistan Fishermen's Forum, une association de marins-pêcheurs, a estimé que jusqu'à 75 personnes étaient portées disparues dans la catastrophe. " Le bateau se rendait vers un autre village du delta de l'Indus lorsqu'il a chaviré sous la force d'une vague vers 06H30 (01H30 GMT), tout le monde est tombé à l'eau ", a expliqué le porte-parole, Sami Memon.

Le bateau avaient quitté la ville de Jangisar se rendaient vers un village de l'autre côté du delta. Les victimes avaient l'intention d'assister aux funérailles de la famille de trois personnes décédées dans un autre accident de bateau au début de la semaine.

C'est une grande tragédie


Dix personnes ont survécu et les cadavres de treize autres ont été retrouvés. Une enquête a été ordonnée par le gouverneur provincial Ishratul Ebad pour déterminer pourquoi le ferry était surchargé et les raisons pour lesquelles les autorités n'avaient pas été en mesure de prévenir l'accident. " C'est une grande tragédie, particulièrement parce que cela s'est produit le jour de l'Aïd el-Fitr", la grande fête musulmane marquant la fin du mois saint de jeûne de Ramadan, " a-t-il ajouté.
Des équipes de sauveteurs de la marine nationale ont lancé des opérations de recherches de survivants ou de personnes décédées, a indiqué de son côté un porte-parole de la marine pakistanaise, le commandant Mohammed Salman.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu