Connectez-vous S'inscrire






Archives

Au PS, la succession de François Hollande est ouverte

| Mardi 25 Mars 2008

Apparus unis au lendemain de la victoire de la gauche aux élections municipales, les éléphants du Parti socialiste ont repris leurs manoeuvres. Objectif : la succession de François Hollande au poste de Premier secrétaire du parti.



Le Premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande
Le Premier secrétaire du Parti socialiste François Hollande
Ce mardi 25 mars doit se réunir à Paris le Conseil national du Parti socialiste, afin de décider de la date du prochain congrès du parti. Un congrès a l'issue duquel devrait être désigné le prochain premier secrétaire du PS.

La réunion de ce soir est la première depuis la victoire de la gauche aux élections municipales des 9 et 16 mars derniers, et le PS met tout en oeuvre afin que tout se passe pour le mieux. Les membres du Conseil national devraient par ailleurs se pencher ce soir sur l'analyse du dernier scrutin, et annoncer la constitution de trois groupes de travail : l'un sur la présidence française de l'Union européenne, l'autre sur les retraites et le troisième sur Révision générale des politiques publiques (RGPP), un projet mené par Eric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique et qui vise à "diminuer la dépense publique tout en renforçant l’efficacité et la qualité de l’action publique". Les groupes de travail ainsi mis en place devraient s'attacher à répondre au gouvernement et à faire des propositions.

Mais le Conseil national du PS doit aussi ce soir arrêter une date pour son Congrès de l'automne. Un congrès prévu en deux étapes. Au mois de juin, le PS devrait se réunir en convention afin d'adopter une nouvelle déclaration de principe du parti, puis sa "commission de rénovation" propose de réunir le congrès du parti du 7 au 9 novembre à Toulouse, une ville tout juste tombée à gauche après plusieurs décennies à droite.

Selon un sondage CSA, 40% des Français estimeraient que Bertrand Delanoë, le maire de Paris, ferait le meilleur Premier secrétaire du Parti socialiste, devant Ségolène Royal, qui convainc 36% des Français et 59% des sympathisants socialistes. Martine Aubry arrive elle troisième. La maire de Lille, largement réélue, réunit 29% des Français sur son nom et 39% des sympathisants PS.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu