Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Attentats au Nigéria : des festivités de l’Aïd al-Fitr annulées

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 30 Juillet 2014



La fin du Ramadan a été rythmée par des attaques terroristes en série au Nigéria. Kano, la plus grande ville du nord, majoritairement musulmane, a été la cible de plusieurs attentats ces derniers jours.

Dans ce climat de désolation, l’autorité religieuse locale a décidé d’annuler les festivités de l’Aïd al-Fitr fixé lundi 28 juillet dans le pays. Ce jour de fête pour les musulmans a d'ailleurs été marqué par deux attentats dans la ville. Une kamikaze a tué trois personnes et en a blessé sept, en se faisant exploser dans une zone commerçante puis à l'entrée d'un centre commercial ; une autre a blessé six personnes dont deux policiers.

La veille, cinq personnes avaient été tuées dans un attentat contre une église chrétienne. Le même jour, près d'une université de la ville, une kamikaze s’est faite exploser blessant cinq policiers, tandis qu'un autre attentat était déjoué selon les autorités.

Les soupçons se portent sur Boko Haram, qui, depuis 2009, est tenu pour responsable de la mort de plus de 10 000 personnes. Le groupuscule est également pointée du doigt dans les attentats-suicides qui ont visé deux mosquées à Potiskum (nord-est), dans la soirée du mardi 29 juillet.

Le premier attentat contre une mosquée en plein air fréquentée par un mouvement chiite a tué quatre fidèles. Au moins deux personnes ont été tuées dans le second attentat, survenu cinq minutes plus tard dans une autre mosquée.

L'armée, qui a bouclé la ville peu après le double attentat, a ordonné à la population de ne pas sortir. L’instabilité du Nigéria fait peur à voir.

Lire aussi :
Nigéria : 3 600 morts depuis 2009 dans des violences interreligieuses
Nigéria : fusillade devant une mosquée, 24 morts
Nigeria : Human Rights Watch s'inquiète des violences entre musulmans et chrétiens
Nigeria : les lycéennes enlevées localisées
Nigéria : Boko Haram accusé du kidnapping de 100 lycéennes
Nigéria : Al-Azhar réagit contre Boko Haram
Nigéria : mobilisation pour les lycéennes kidnappées
Nigéria : Boko Haram veut échanger les lycéennes non musulmanes
Des rassemblements à Paris pour les lycéennes enlevées au Nigéria
Boko Haram n’a rien de halal... et d’islamiste !




Loading












Recevez le meilleur de l'actu