Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Attaque d’Istanbul : la piste du mercenaire à la solde de Damas

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 1 Décembre 2011



Un Libyen a ouvert le feu sur des gardiens du palais de Topkapi, mercredi 30 novembre à Istanbul. S’il a finalement était abattu par les forces de l’ordre, l’homme de 36 ans a réussi à s’introduire dans l’ancien palais du sultan, haut lieu touristique de la ville, et a crié « je suis la Syrie » avant d’ouvrir le feu.

La piste syrienne est d’ailleurs sérieusement envisagée par les enquêteurs. L’homme conduisait une voiture immatriculée en Syrie et avait choisi de perpétrer son attaque le jour où Ankara annonçait des sanctions économiques contre le régime de Bachar al-Assad.

Pour la presse turque, une attaque commanditée par les services secrets syriens n’est pas à exclure. « N'oublions pas qu'après la chute du régime libyen, des centaines de mercenaires ont disparu dans la nature », précisait un journaliste sur la chaine CNN-Türk.

Lire aussi :
Nouveau séisme meurtrier en Turquie
Turquie : Western Union offre les frais de transfert pour Van
Syrie : la diplomatie européenne appelle à l'action




Loading












Recevez le meilleur de l'actu