Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Arche de Zoé: les six Français et un Tchadien graciés

| Mardi 1 Avril 2008



Les menbres de L'Arche de Zoé condamnés en décembre au Tchad pour avoir tenté d'exfiltrer 103 enfants vers la France, ainsi qu'un intermédiaire tchadien, ont été graciés lundi par le président tchadien Idriss Deby Itno, selon deux décrets publiés à N'Djamena.

«Il est accordé une grâce présidentielle au six Français membres de L'Arche de Zoé», selon un premier décret signé par le chef de l'État.

Les six Français purgent en France, où ils ont été transférés après leur jugement, une peine de huit ans de prison.

Le second décret concerne le Tchadien Mahamat Dagot, un chef de quartier de Tiné, ville frontalière du Soudan, condamné à quatre ans de prison pour «complicité de tentative d'enlèvement d'enfants».

La dernière personne condamnée dans cette affaire, Souleïmane Ibrahim Adam, un Soudanais qui a servi d'intermédiaire dans la région tchadienne d'Adré, n'a pas été gracié «car il n'en a pas fait la demande», a déclaré à l'AFP le ministre tchadien de la Justice Albert Pahimi Padacké.






Loading














Recevez le meilleur de l'actu