Connectez-vous S'inscrire






Archives

Arche de Zoé: Ils ont menti aux Tchadiens

| Mardi 6 Novembre 2007

Dimanche, le président français est venu chercher au Tchad les trois journalistes français et les quatre hôtesses espagnoles libérés auparavant par la justice tchadienne. Pour Marc Garmirian, un des journalistes, les membres de "l'Arche de Zoé" ont menti à tous les Tchadiens mais restent convaincus de la légitimité de leur tentative pour envoyer des enfants en France.



Le journaliste Marc Garmirian
Le journaliste Marc Garmirian

Ils ont menti à tous les Tchadiens

"Ils ont menti à tous les Tchadiens, mais ça ils me l'ont dit. C'était selon eux une condition sine qua non de la réussite de l'opération", a-t-il expliqué lundi à Reuters télévision.

Les membres de l'association avaient travaillé un mois et demi avec une centaine de personnes, comptables, nounous, cuisinières ou chauffeurs a souligné le journaliste.

"A toutes ces personnes là, leur message a été 'on ouvre un orphelinat à Abéché, on va prendre en charge les enfants orphelins du Darfour et il y aura une école, il y aura du sport, il y aura du dessin, il y aura tout ce qu'on veut", a-t-il dit.

Mais "à aucun moment ils leur ont dit qu'ils allaient les envoyer en France."

"Jusqu'au moment où je suis sorti de la prison, ils restaient convaincus que leur mission était légitime", avait auparavant précisé Marc Garmirian sur Europe 1, à propos, notamment, du chef de l'opération Eric Breteau et de son amie Emilie Lelouch.

Au nom de la Convention de Genève

Quatorze personnes, dont six Français, restent emprisonnées au Tchad après le rapatriement par Nicolas Sarkozy dimanche de trois journalistes et de quatre hôtesses de l'air espagnoles.

"Ils comprennent ce qui leur arrive mais ils considèrent toujours qu'au nom de la Convention de Genève de 1951, ils étaient dans une action légitime", ajouté Marc Garmirian.

Ils sont poursuivis par la justice tchadienne et encourent entre cinq et vingt ans de travaux forcés.




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu