Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Arabie Saoudite : le droit au médecin pour les femmes sans tuteur menacé

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 14 Février 2014



Le cheikh Qays al-Moubarak, membre du conseil des grands oulémas d'Arabie Saoudite a défendu, jeudi 13 février, l’idée d’une fatwa interdisant aux femmes de se faire ausculter par un médecin homme en l'absence d'un tuteur.

« Les femmes font désormais preuve de négligence en consultant des médecins sans la présence d'un mahram (tuteur), et cela est interdit par la religion », a déploré ce dernier au quotidien Al-Hayat, cité par l’AFP. Les femmes « ne doivent se faire soigner par un médecin qu'en l'absence d'une femme médecin. Si cela se produit, elles ne doivent pas être seules, et le médecin ne doit regarder que la partie du corps concernée », a-t-il argué. Lors d’une consultation, il n’est « pas permis » qu’elles puissent montrer des parties de leur corps à un médecin « sauf en cas d'urgence », a-t-il ajouté.

Face à l’urgence, les gardes de l’université des filles du Roi Saoud n’ont, eux, pas hésité à refuser l’accès à des ambulanciers appelés pour venir au secours d’Amna, une étudiante ayant fait un malaise, dimanche 2 février. « Trente minutes plus tard lorsque l’ambulance parvient enfin à entrer, Amna succombe à une crise cardiaque », rapporte Clarence Rodriguez, la correspondante à Riyad de RFI.

Ce drame apparaît comme la conséquence d’une trop grand pouvoir de la police religieuse, qui met la pression sur les Saoudiens. Cette dernière veille à l’application des interdits religieux ou propres au royaume comme celle faite aux femmes de conduire.

Lire aussi :
Arabie Saoudite : fin des SMS obligatoires signalant les femmes quittant le pays
Arabie Saoudite : « No woman, no drive » pour le droit aux femmes de conduire (vidéo)
Arabie Saoudite : la police religieuse s’organise contre le Nouvel An
Conduire serait dangereux pour les ovaires selon un cheikh saoudien
Arabie Saoudite : première campagne contre les violences faites aux femmes
Les Saoudiennes veulent le droit de conduire





Loading












Recevez le meilleur de l'actu