Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Après les ouragans Harvey et Irma, des mosquées ouvrent leurs portes aux sinistrés

Rédigé par | Vendredi 8 Septembre 2017



La grande mosquée Al-Farooq d’Atlanta.
La grande mosquée Al-Farooq d’Atlanta.
Plusieurs mosquées de la métropole d’Atlanta, en Géorgie, proposent le refuge aux sinistrés de l’ouragan Irma qui a frappé les Caraïbes et le sud-est des Etats-Unis. La grande mosquée Al-Farooq d’Atlanta a communiqué sur son site internet, jeudi 7 septembre, une liste de mosquées qui accueillent ou font des donations pour les victimes.

La semaine précédente, suite aux dégâts matériels provoqués par l’ouragan Harvey, plusieurs mosquées ont agit de même dans le Texas. Le Conseil des relations islamo-américaines (CAIR) avait appelé les musulmans à faire preuve de solidarité envers les sinistrés à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Adha vendredi 1er septembre.

A Houston, capitale du Texas, les quatre mosquées affiliées à Islamic Society of Greater Houston (ISGH), ont offert leur soutien aux milliers de personnes qui erraient depuis la destruction de leurs habitations. Le Centre islamique Brand Lane a ainsi accueilli environ une centaine de personnes qui ont bénéficié du gîte et du couvert. Dix-huit mosquées situées en périphérie de Houston ont emboîté le pas. « Voici ce que nous sommes, de vrais Américains. Quand le moment arrive, nous formons une seule famille », a justifié Mohammed Amin Moola, vice-président de l’ISGH.

Lire aussi :
Katrina: les victimes intentent un procès au gouvernement





Loading














Recevez le meilleur de l'actu