Connectez-vous S'inscrire






Communiqués officiels

Appel de la Coordination des Musulmans de Marseille

Rédigé par Marseille. Coordination des musulmans de | Jeudi 12 Février 2004

La Coordination des Musulmans de Marseille prend acte du vote à l'Assemblée Nationale du texte de loi sur les signes religieux à l'école. Cette loi vise essentiellement une manière particulière de se vêtir chez des musulmanes -abusivement appelée voile ou foulard islamique- comme l'ont très explicitement démontré les interventions des parlementaires lors du débat précédant le vote.



La Coordination des Musulmans de Marseille prend acte du vote à l'Assemblée
Nationale du texte de loi sur les signes religieux à l'école. Cette loi vise
essentiellement une manière particulière de se vêtir chez des musulmanes -
abusivement appelée voile ou foulard islamique- comme l'ont très explicitement
démontré les interventions des parlementaires lors du débat précédant le vote.
La Coordination reste inquiète devant la multiplication des dérives
discriminatoires constatées à l'égard des musulmans, que l'avènement
législatif ne saurait stopper en l'état actuel des choses, sans mesures
appropriées des pouvoirs publics.
Consciente des risques que comporte une telle situation et soucieuse de
parvenir à un apaisement, la Coordination continuera à agir avec l'ensemble
des organisations citoyennes pour sensibiliser l'opinion et alerter les
pouvoirs publics sur l'aggravation de l'exclusion qui se met en place.
Les mobilisations initiées dans le cadre du collectif 'Contre les lois
d'exclusion, une école pour toutes et tous' participe de ce mouvement de
responsabilisation que la Coordination entend approfondir.
D’autres initiatives seront proposées, dans les semaines qui viennent, pour
déjouer les effets dévastateurs d’une mauvaise connaissance de l’Islam,
deuxième religion de France, trop souvent l’objet d’une désinformation. Il est
urgent de dénoncer les atteintes aux libertés et de retrouver le fil d’un
projet de société qui refuse de stigmatiser une partie importante de ses
citoyens.
Nous appelons toutes les bonnes volontés à agir par tous les moyens offerts
par l’expression citoyenne, afin que nos responsables politiques réalisent le
malaise grandissant de notre société et mettent tout en œuvre pour faire
cesser les dérapages racistes, et recréer les conditions d’un vivre ensemble
dans le cadre des valeurs républicaines.



Le Président, Farid Amri.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu