Connectez-vous S'inscrire






Société

Anciens combattants: la France revalorise les pensions

| Jeudi 28 Septembre 2006

Le ministre des Anciens combattants a annoncé, mercredi 27 septembre, un alignement des pensions des vétérans coloniaux sur celles des soldats français dès le 1er janvier 2007. Une date qui coïncide avec la sortie dans les salles de cinéma du film « Indigènes ».



Les tirailleurs sénégalais
Les tirailleurs sénégalais

Il n'y aura plus de différence

Le gouvernement français va revaloriser les retraites et les pensions d'invalidité des vétérans coloniaux, qui "percevront exactement en euros ce que perçoivent les nationaux français" a annoncé mercredi le ministre délégué aux Anciens combattants, Hamlaoui Mekachera.

"Il n'y aura plus de différence dans ces deux prestations qui sont la retraite des combattants et la pension militaire d'invalidité entre les ressortissants de ces pays et les nationaux français", a-t-il précisé.

Cette mesure ne sera toutefois pas rétroactive: un rattrapage "n'est pas d'actualité pour l'instant", a déclaré le ministre délégué aux Anciens combattants.

Une décision qui met fin à une inégalité qui durait depuis 1959.

Un geste qui était attendu

Selon le porte-parole du gouvernement Jean-François Copé, cette décision, qui sera introduite dans le projet de loi de Finances pour 2007 via un amendement gouvernemental, s'appliquera dès le 1er janvier prochain. "Elle coûtera 110 millions d'euros par an" et plus de 80.000 anciens combattants de plus de 65 ans, originaires de 23 pays (Maghreb, Afrique noire francophone, Madagascar et ancienne Indochine), en bénéficieront.

Le Premier ministre Dominique de Villepin a précisé que 57.000 retraites du combattant et 27.000 pensions militaires d'invalidité allaient ainsi être revalorisées. Il a souligné que cette mesure était un "geste qui était attendu par l'ensemble des associations d'anciens combattants" et "une avancée importante pour notre pays".

Les associations se sont battues depuis des années pour ce « geste » et qui est venu en même temps que la sortie du film « Indigènes » de Rachid Bouchareb qui repose la question réelle et actuelle de la décristallisation des retraites des anciens combattants.

Mieux vaut tard que jamais

L'Etat français a "trop tardé" à "exprimer concrètement" sa reconnaissance envers les anciens combattants "indigènes", a estimé Dominique de Villepin. "Pendant près de 40 ans, des hommes qui avaient combattu dans les mêmes unités, qui s'étaient illustrés sur les mêmes fronts, n'ont pas eu droit à une égale gratitude de la France".

Pourquoi avoir attendu 47 ans? "Mieux vaut tard que jamais". Jusque-là, "ce dossier n'a été traité par personne", a souligné Hamlaoui Mekachera. "Aucun gouvernement n'a mis le moindre centime, n'a pris la moindre initiative. Ce sont les gouvernements de Jean-Pierre Raffarin et de Dominique de Villepin qui ont ouvert ce dossier et apporté des solutions. Moi j'en suis fier et heureux".

Près d'un million de combattants issus de l'ancien empire colonial français ont servi dans l'armée française au 20e siècle. Originaires du Maghreb, d'Afrique noire, de Madagascar et d'Asie, près de 100.000 sont "morts pour la France ».



Pour les demandes de renseignement, revalorisation de pension, etc....veulliez adresser votre demande à l'adresse mail ci-dessous en précisant votre nom et prénom ainsi que votre adresse, cela est indispensable pour une réponse adaptée.

Mail : dsprs-sec@sga.defense.gouv.fr

Vous pouvez également visiter cette adresse :

http://www.defense.gouv.fr/sites/sga/votre_espace/monde_combattant/monde_combattant/

N’hésitez pas à cliquer sur les liens internes en bas de la page.









Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu