Connectez-vous S'inscrire






Archives

Allemagne: une institutrice autorisée à porter le voile en classe

| Samedi 8 Juillet 2006

Vendredi, le tribunal administratif de Stuttgart a autorisé une institutrice convertie à l'islam à enseigner en portant le foulard dans une école publique. Une décision qui va à l'encontre de la mesure d'interdiction prise par la direction de l'école.



Elle obtient gain de cause

Une institutrice de Stuttgart qui contestait l'interdiction de porter le foulard en cours a obtenu gain de cause vendredi devant un tribunal allemand.

Cette Allemande de 55 ans, convertie à l'islam, portait le voile depuis 11 ans lorsqu'elle a reçu l'ordre de l'ôter en classe en vertu d'une loi adoptée en 2004 par le Land de Bade-Würtemberg.

L'institutrice a fait valoir devant le tribunal qu'en portant une étoffe qui recouvre sa tête, mais pas son cou, elle n'exprime aucune opinion politique ou religieuse.

Elle a en outre rappelé que les soeurs avaient le droit d'enseigner en vêtement religieux dans les écoles publiques et qu'interdire à une musulmane ce qui était autorisé aux chrétiennes constituait une discrimination. Le tribunal administratif de Stuttgart a suivi cet argument.

Egalité de traitement vis-à-vis des religions

Les juges ont estimé que la mesure d'interdiction d'enseigner avec le voile, prise par la direction de l'école, contrevenait à l'égalité de traitement vis-à-vis des religions, dans la mesure où des religieuses catholiques peuvent enseigner avec leur voile dans une école publique du Bade-Wurtemberg, dont Stuttgart est la capitale.

Le Bade-Würtemberg a été le premier Land allemand à interdire le port du foulard aux enseignantes de confession musulmane dans les établissements publics; il a été suivi par d'autres Länder.

Annette Schavan, qui était ministre de l'Education du Land au moment où la loi a été adoptée et qui occupe maintenant ce poste au sein du gouvernement fédéral, avait déclaré en 2004 que le voile islamique faisait "partie de l'histoire de l'oppression des femmes" tandis que les symboles chrétiens appartenaient à la tradition occidentale.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu