Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Allemagne : le ministre de l'Intérieur favorable à l'instauration d'un jour férié musulman

Rédigé par Imane Youssfi | Lundi 16 Octobre 2017



Allemagne : le ministre de l'Intérieur favorable à l'instauration d'un jour férié musulman
Instaurer un jour férié musulman en Allemagne ? L'idée a provoqué un tollé lorsqu'elle a été évoquée par Thomas de Maizière, ministre de l'intérieur allemand, lors d'un meeting de campagne jeudi 12 octobre en Basse-Saxe où se tenaient, dimanche 15 octobre, des élections régionales largement remportées par les sociaux-démocrates allemands (SPD) avec 36,9 % des suffrages.

Dans certains endroits du pays, « là où vivent beaucoup de musulmans, pourquoi ne pas réfléchir également à un jour férié musulman », avait-il déclaré, faisant remarquer que la Toussaint n'est célébré que dans les Etats (Landër) à forte population catholique.

En Allemagne, le seul jour férié qui s'applique à tous les Etats est le jour de l'unité allemande. Pour le reste, le choix est laissé à l'appréciation de chacun des 16 Etats qui constituent le pays.

Cette proposition a été rejetée avec virulence par le parti bavarois CSU, allié aux conservateurs de la chancelière Angela Merkel, qui a obtenu 33,6 % des suffrages. « Notre héritage chrétien n'est pas négociable », a clamé Alexander Dobrindt, un poids lourd de ce parti dans le quotidien Bild. « Introduire un jour férié de l'islam en Allemagne, pas question », tout en justifiant qu'il n'y voyait « pas de raison convaincante ».  

Martin Schulz, président du Parti social-démocrate (PSD), a, quant à lui, réagit plus favorablement. « Il faut réfléchir à la proposition », a-t-il déclaré samedi auprès de l'agence DPA. Entre 4 et 5 millions de musulmans vivent en Allemagne.

Lire aussi :
Allemagne : l'entrée tonitruante de l’AfD, parti islamophobe et xénophobe, au Bundestag





Loading














Recevez le meilleur de l'actu