Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Allemagne : la Bundesbank ne veut plus de Sarrazin

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 3 Septembre 2010



Depuis la sortie controversée de son pamphlet L’Allemagne s’autodétruit lundi 30 août, Thilo Sarrazin, membre du directoire de la Bundesbank, s’est attiré les foudres de ses collègues et de son patron Axel Weber. Ses propos islamophobes et antisémites de ces derniers jours ont été fustigés.

Sans plus attendre, le directoire de la Banque centrale a décidé, jeudi 2 septembre, à l'unanimité, vouloir son éviction bien que son contrat courait jusqu’en 2014. La décision finale revient cependant au président fédéral allemand, Christian Wulff.

Le Parti social-démocrate (SPD), dont Thilo Sarrazin est membre, réfléchit aussi à son éventuelle exclusion. Cependant, 90 % des personnes interrogées s'opposent à son exclusion du parti, selon un récent sondage publié par le journal Bild. Un nouveau Geert Wilders allemand semble naître. Son livre s'annonce déjà comme un best-seller.


Lire aussi :
Allemagne : l’islam, le cauchemar d’un dirigeant de la Bundesbank




Loading














Recevez le meilleur de l'actu