Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Algérie : relaxe pour les neuf non-jeûneurs du Ramadan

Rédigé par La Rédaction | Lundi 8 Novembre 2010



Un tribunal correctionnel algérien, à Akbou, en Kabylie, a relaxé lundi 8 novembre un groupe de neuf non-jeûneurs musulmans du Ramadan qui comparaissaient pour « atteinte aux préceptes de l'islam », a-t-on appris auprès des défenseurs des droits de l'homme présents au procès.

Le procureur avait requis deux à cinq ans de prison contre le groupe de non-jeûneurs, qui avaient été interpellés fin août par la police dans un centre commercial près de Béjaïa, en Kabylie, alors qu'ils buvaient du café dans un local commercial fermé.

Un collectif d'avocats s'est constitué pour les défendre, s'appuyant, a-t-il expliqué à l'AFP, sur « l'article 36 de la Constitution relatif à la liberté de conscience et d'opinion ».

Plusieurs procès ont été intentés ces derniers mois contre des Algériens pour les mêmes faits. Deux chrétiens non jeûneurs avaient été relaxés début octobre, mais un jeune Algérien, dont la confession n’est pas connue du public, a écopé de deux ans de prison ferme et de 100 000 dinars (1 000 euros environ) d'amende pour n'avoir pas jeûné fin août durant le mois du Ramadan.

Lire aussi :
Algérie : deux ans de prison ferme pour un non-jeûneur du Ramadan
Algérie : relaxe pour les deux chrétiens non jeûneurs
Des chrétiens jugés pour non-respect du jeûne du Ramadan
L’Algérie abandonne le jeudi pour relancer l’économie




Loading












Recevez le meilleur de l'actu