Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Algérie : des imams virés pour leur refus de prier pour les victimes d’un crash

Rédigé par La Rédaction | Lundi 10 Mars 2014



Le ministre algérien des Affaires religieuses et des Wakfs, Bouabdallah Ghlamallah, a annoncé dimanche 9 mars, que les imams ayant refusé d'accomplir la prière de l'absent à la mémoire des victimes du crash d'un avion militaire seront « révoqués », rapporte El Watan, citant l’Algérie Presse Service (APS).

L’avion transportant des militaires et leurs familles s’était écrasé le 11 février. A la suite de cette catastrophe aérienne, qui a fait 77 morts, les autorités avaient décrété un deuil national de trois jours. Il avait également ordonné aux imams du pays d'accomplir la prière de l'absent à la mémoire des victimes, le vendredi suivant le crash.

Mais certains imams ont refusé d’appliquer cette décision, la jugeant « haram » (interdite). « A la place de la prière de l’absent, les imams intégristes ont préféré marquer leurs prêches contre les Algériens qui célèbrent la journée de Saint-Valentin », indique la presse. Le gouvernement algérien a décidé de sanctionner ces imams désobéissants sans préciser leur nombre.

Lire aussi :
Algérie : trois jours de deuil national après un crash aérien
Plus de 100 morts dans un crash d’avion en Algérie




Loading












Recevez le meilleur de l'actu