Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Affaire Yacine : une information judiciaire pour homicide involontaire ouverte

Rédigé par | Mardi 10 Octobre 2017



Affaire Yacine : une information judiciaire pour homicide involontaire ouverte
Le parquet de Bobigny a annoncé, lundi 9 octobre, l’ouverture d’une information judiciaire pour homicide involontaire suite à la mort du jeune Yacine, dont le corps a été retrouvé dans une cave à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) le 14 septembre dernier.

La famille refuse de croire à la version officielle de la police, qui a statué une mort par overdose de cocaïne, et réclame une contre-autopsie.

Lorsque le jeune homme a été retrouvé, son pantalon était baissé tandis qu’une barre de fer et de la cocaïne trainaient près du corps. Mais la piste criminelle a été écartée dans les heures qui ont suivi.

Le parquet a expliqué, dans un communiqué le 16 septembre, que « l’autopsie n’a pas révélé de traces de coups susceptibles d’entraîner le décès et elle a conduit à écarter l’hypothèse d’une mort violente ». Le 23 septembre, la famille a déposé plainte contre X puis a saisi le doyen des juges d’instruction de Bobigny le 27 septembre.

Plusieurs incidents ont émaillé le quartier Savigny où résidait Yacine. Lors de la nuit du 24 au 25 septembre, six voitures ont été brûlées et deux écoles visées par des incendiaires. Une école maternelle et une salle de bibliothèque ont complètement brûlé. Environ 300 personnes se sont rassemblées pacifiquement samedi 30 septembre devant le tribunal de Bobigny pour réclamer « vérité pour Yacine ».

Lire aussi :
Affaire Théo : des violences policières au viol, Aulnay-sous-Bois secoué





Loading














Recevez le meilleur de l'actu