Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Affaire Hani Ramadan : une « expulsion électoraliste » pour Tariq Ramadan

Rédigé par Benjamin Andria | Mercredi 12 Avril 2017



Affaire Hani Ramadan : une « expulsion électoraliste » pour Tariq Ramadan
L’expulsion de Hani Ramadan vers la Suisse a fait réagir son frère, l’islamologue Tariq Ramadan.

« Depuis cinq ans, le gouvernement cache, derrière des commémorations et des actes symboliques, son incompétence politique. A deux semaines des présidentielles, on procède à une expulsion électoraliste qui serait l'expression de la détermination courageuse du gouvernement français », écrit-il dans un billet paru sur Facebook lundi 10 avril.

« On peut sourire : ces décisions médiatiques, et médiatisées, nous informent moins sur la "raison d'Etat" que sur la déroute d'un gouvernement qui l'instrumentalise. L'état de la France au demeurant », conclut-il.

De son côté, l’Union des organisations islamiques de France, qui prépare le 34e Rassemblement annuel des musulmans de France, estime, dans un communiqué au ton timoré, que la décision administrative dont a été la cible Hani Ramadan « soulève plus de questions qu’elle n’en résout ». « L’UOIF est attachée aux libertés et notamment à la liberté d’expression. Chacun est libre d’exprimer ses opinions dans le respect et hors de tout trouble à l’ordre public », lit-on.

Lire aussi :
Après son expulsion, Hani Ramadan répond au ministre de l’Intérieur
Hani Ramadan interpellé en France, expulsé vers la Suisse




Loading














Recevez le meilleur de l'actu