Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Accident dans un sous-marin nucléaire

| Jeudi 22 Mars 2007



Mercredi, deux marins ont été tués dans un accident à bord du sous-marin nucléaire britannique HMS Tireless, a annoncé le ministère de la Défense.

Le sous-marin, qui croisait dans l'Arctique "n'a jamais été mis en danger, son réacteur nucléaire n'a pas été touché, il a rapidement fait surface et est en totale sécurité", a précisé le ministère dans un communiqué.

Le Tireless ne transportait aucun missile nucléaire, a précisé le ministère.

Deux sous-mariniers ont trouvé la mort lors de cet accident, et un troisième a été blessé. Il a été transporté par air dans un hôpital militaire américain et sa vie n'est pas en danger, a encore indiqué le ministère de la Défense.

"A ce stade préliminaire on estime que l'accident a été déclenché par une pièce d'un équipement de purification de l'air à l'avant du sous-marin", précise le communiqué qui indique que les dommages causés au compartiment avant sont superficiels.

Cette hypothèse a été étayée par des déclarations de la porte-parole de l'US Navy Li Cohen à l'AFP. Li Cohen a précisé que l'accident était dû, selon elle, à l'explosion à l'avant du navire d'un appareil d'oxygène de secours faisant partie du système d'aération.

Le sous-marin prenait part lors de l'accident à des manoeuvres conjointes avec les forces américaines. Il se trouvait immergé sous la calotte glaciaire, mais l'équipage a réussi à le ramener rapidement en surface.

L'équipement à l'origine de l'accident est présent dans de nombreux sous-marins britanniques de cette classe et son utilisation sera restreinte jusqu'à nouvel ordre, précise le ministère.

Le Tireless a été lancé en 1985 et la pièce en question a été ajoutée en 2001.

La plus grande catastrophe de l'histoire des sous-marins nucléaires remonte au 12 août 2000 lorsque 118 marins du sous-marin russe Koursk avaient péri par 109 mètres de fond.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu