Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

APPEL A LA VIGILANCE

| Mercredi 1 Août 2007



Selon un communiqué diffusé mercredi par l'Afssaps et la DGCCRF, les consommateurs français sont appelés à faire preuve d'une "vigilance accrue" à la suite de l'identification de dentifrices contenant du diéthylène glycol (DEG) commercialisés dans l'Hexagone sous la marque TOOTHPASTE NEW 4U.

Il est demandé aux consommateurs qui auraient en leur possession ce dentifrice de "ne pas l'utiliser et de le jeter". Non réglementé dans les produits cosmétiques, le DEG, toxique lorsqu'il est ingéré, n'a pas à être utilisé dans les dentifrices, souligne-t-on à l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé. La substance est habituellement employée comme solvant ou comme antigel. Dans ce cas-là, elle a vraisemblablement été utilisée comme épaississant en remplacement de la glycérine, explique-t-on de même source.

L'Afssaps et la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) soulignent que les dentifrices incriminés, bien qu'ils n'aient pas vocation à être avalés, sont "susceptibles de présenter un danger pour la santé en cas d'ingestion, notamment chez les jeunes enfants (intoxication aigüe ou chronique)".

En cas d'ingestion accidentelle par un jeune enfant d'une "quantité importante de ce dentifrice correspondant à quatre fois celle utilisée pour un brossage habituel de dents", l'Afssaps recommande de contacter un centre anti-poison.

Des contrôles en laboratoire réalisés par l'Afssaps ont mis en évidence du "diéthylène glycol à une concentration de 3,5%" dans un dentifrice de la marque TOOTHPASTE NEW 4U, fabriqué en Chine pour le compte de la société MAX BRANDS MARKETING BV localisée aux Pays-Bas.

Après intervention de la DGCCRF, l'importateur et le distributeur de ce dentifrice ont décidé de retirer le produit du marché.




Loading












Recevez le meilleur de l'actu