Connectez-vous S'inscrire






Archives

A la Une cette semaine

Rédigé par OURABAH Sofiane | Samedi 1 Novembre 2003

Le mois de Ramadan est très largement suivi par la communauté musulmane française. Ce mois sacré pour les musulmans est désormais entré dans les mœurs de la société française. Cette année cependant, il est accueilli dans un climat d'islamophobie comme le montre une déclaration de Claude Imbert éditorialiste d’un grand hebdomadaire national.
En Irak, une vague d’attentats souligne l'impuissance de la Coalition à gérer le pays.
Israël et la Palestine tentent de renouer avec l’espoir en créant un nouveau cadre de dialogue. Mais M. Sharon prend recul.
L’économie française a mal fini la semaine. Sans réelle surprise, on annonce une dégradation du marché du travail. Une baisse de l’activité qui fait grimper le taux de chômage.



Le mois de Ramadan est très largement suivi par la communauté musulmane française. Ce mois sacré pour les musulmans est désormais entré dans les mœurs de la société française. Cette année cependant, il est accueilli dans un climat d'islamophobie latent comme le montre une déclaration de Claude Imbert éditorialiste d’un grand hebdomadaire national.
En Irak, une vague d’attentats souligne l'impuissance de la Coalition à gérer le pays.
Israël et la Palestine tentent de renouer avec l’espoir en créant un nouveau cadre de dialogue. Mais M. Sharon prend recul.
L’économie française a mal fini la semaine. Sans réelle surprise, on annonce une dégradation du marché du travail. Une baisse de l’activité qui fait grimper le taux de chômage.


Politique Internationale

En Irak, la ville de Bagdad a été secouée par une série d’attentats contre les soldats de l’occupation américaine. En cette première semaine de Ramadan, on chiffre à 118 le nombre de soldats américains tués dans des attaques depuis l'annonce de la ' fin des combats ' par le Président américain, le 1er mai dernier.

Israéliens et Palestiniens ont fait état de 'contacts' entre les deux parties. A Jérusalem, des dizaines de milliers de fidèles musulmans ont dû prier sur l'esplanade des Mosquées. L’accès à la mosquée ayant été limité pour ce premier vendredi du mois de Ramadan.
L'Autorité palestinienne a confirmé des déclarations du Premier ministre israélien Ariel Sharon faisant état de 'contacts' avec les Palestiniens, tout en minimisant leur importance.

En France

Le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman), réuni le samedi 25 octobre 2003, à la Mosquée de Paris, a publié un communiqué annonçant le début du mois de Ramadan 1424 de l'Hégire pour le lundi 27 octobre 2003. Il s'agit là de l'une des premières initiatives publiques du CFCM encore occupé à organiser son travail et à calmer les relations tendues entre ses différentes composantes.

Radio Salam, station associative émettant sur Lyon et son agglomération, lançait lundi sa programmation spéciale pour accompagner ses auditeurs dans la pratique de leur culte par un : 'Bienvenue dans ce mois du Ramadan!'. 'Le Ramadan est une période majeure dans la vie de notre radio', explique Wafa Dahmane, responsable d'antenne. Radio Salam est installée dans un ancien local commercial, au sous-sol d'un immeuble de Villeurbanne (Est de Lyon).

Les collèges et Lycées suivent massivement le jeûne du Ramadan. De l’avis des enseignants, ce mois est entré dans les mœurs de l'Ecole laïque. La plupart d’entre eux disent gérer sans problème particulier les contraintes liées à cette période. 'C'est un phénomène qui s'est banalisé', estime Jean-Marc Muller, proviseur du collège La Courtille à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) . A l'instar de ses collègues, il a constaté une croissance du nombre d'élèves observant le Ramadan.
'Il y a un certain nombre d'années, cela concernait les enfants de familles très croyantes. Maintenant ça s'est banalisé, même chez les non-croyants, et il est très rare que les élèves d'origine musulmane ne le pratiquent pas', renchérit un enseignant du collège Denis Cittanova, dans le même département.


Société

L’immigration a fait l’objet d’une nouvelle loi le 28 octobre. Le texte final du projet de la loi sur l'immigration du ministre français de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, a été définitivement adopté. Allongement de la durée de rétention des étrangers en situation irrégulière, création d'un fichier d'empreintes digitales, attestation d'hébergement plus difficile à obtenir, remise en cause de la carte de résident… Les nouvelles dispositions entreront en vigueur en 2004.

Tariq Ramadan, charismatique leader communautaire musulman, a donné du fil à retordre au PS français engagé dans une opération de séduction envers le mouvement altermondialiste, d’après le quotidien Le Figaro. Depuis plusieurs mois, les socialistes s'appliquent à distinguer l'extrême gauche, structurée et peu importante en termes d'adhésions militantes, du mouvement altermondialiste, nébuleuse en période de croissance, mais aux contours encore flous. Accusé d’antisémitisme suite à la publication d’un article où il dénonce le parti pris de certains intellectuels, Tariq Ramadan a fait l’objet de vifs échanges au sein du mouvement altermondialiste. Ses opposants, qui souhaitaient son exclusion du mouvement, ont échoué dans leur entreprise.

L’islamophobie déclarée de M. Claude Imbert a défrayé la chronique toute cette semaine. L’éditorialiste de Le Point a déclaré vendredi 24 octobre sur LCI: ' Je suis un peu islamophobe, ça ne me gêne pas de le dire.(...) J'ai le droit, je pense (et je ne suis pas le seul dans ce pays), à penser que l'Islam, (je dis bien ' l'Islam ', je ne parle même pas des islamistes) en tant que religion, apporte une certaine débilité (...) qui en effet me rend islamophobe. (...) Il n'y aucune raison, sous le prétexte de la tolérance, (...) de s'abaisser jusqu'à renier des convictions profondes. '.
Dans un communiqué, Le MRAP a fait savoir que de tels propos ' blessants sont inacceptables de la part du fondateur et éditorialiste d'un grand hebdomadaire français qui affiche, revendique, et justifie son racisme viscéral à l'endroit des musulmans. '

Economie

France Télécom a réalisé un chiffre d'affaires de 11,65 milliards d'euros au troisième trimestre, en hausse de 3,3% pro forma par rapport à la même période l'année précédente. Le résultat d'exploitation avant amortissement (REAA, équivalent de l'excédent brut d'exploitation) s'élève à 4,6 milliards d'euros, ce qui représente 40,1% du chiffre d'affaires global. Le résultat d'exploitation s'élève à 2,8 milliards d'euros (soit 24% du CA du groupe).

Le marché de l'emploi dans l'Hexagone ne cesse de se détériorer. Après une hausse de 0,5% en août, le nombre de demandeurs d'emploi a crû de 1% en septembre, en données corrigées des variations saisonnières, à 2,4 millions de personnes. La hausse atteint 6,9% sur un an, selon les données publiées vendredi par le ministère des Affaires sociales, du Travail et de la Solidarité.
Le taux de chômage au sens du BIT est passé ainsi de 9,6% de la population active en août à 9,7% le mois dernier, son plus haut niveau depuis avril 2000.
Les jeunes sont les plus touchés par la dégradation du marché du travail : le chômage des moins de 25 ans a grimpé de 8,2% sur un an.
Avec une conjoncture atone en France, la poursuite de la hausse du chômage en septembre n'est pas véritablement surprenante. 'Nous n'en avons pas fini avec la montée du chômage et il y a un risque réel que cela affecte la confiance des ménages et donc leurs dépenses. Il y a un risque qu'une reprise perde de son dynamisme en raison de la détérioration du marché de l'emploi' , ont commenté certains analystes. Ils estiment que le taux de chômage continuera de monter jusqu'à 10%, soit au-delà des 9,9% prévus en fin d'année par le ministère du Travail.

Sport

L'Olympique de Marseille a annoncé vendredi sa décision de 'former un recours auprès du comité exécutif de la Fédération internationale de football (FIFA)', après son refus d'accorder une dérogation pour le transfert de Fabien Barthez, gardien de Manchester United. Dans un communiqué, l’OM évoque l'article 34 pour expliquer sa démarche. 'En vertu des règlements, l'Olympique de Marseille a transmis ce recours à la Fédération française de football', explique l'OM, qui précise avoir eu connaissance de la décision de la commission du statut du joueur de la FIFA 'dans la presse vendredi.'





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu