Connectez-vous S'inscrire






Archives

A la Une cette semaine

Rédigé par Bamba Amara | Samedi 9 Octobre 2004

Les intégristes de la laïcité ont le vent en poupe. Armées de la loi antifoulard ils s’attaquent à l’Eglise catholique et s’interposent entre les élèves catholiques de l’enseignement public et les aumôniers chargés de leur accompagnement. Les archevêchés se montrent discrets sur le sujet. Résignés peut-être. A l’image de l’Imam Bouziane qui vient d’être de nouveau expulsé de France vers son pays, l’Algérie. La fin de semaine est marquée en France par l’avènement d’un groupe nommé « Front Islamique Français Armé ». Il revendique un attentat contre l’ambassade d’Indonésie en France. Les enquêteurs se montrent très prudents.



Les intégristes de la laïcité ont le vent en poupe. Armées de la loi antifoulard ils s’attaquent à l’Eglise catholique et s’interposent entre les élèves catholiques de l’enseignement public et les aumôniers chargés de leur accompagnement. Les archevêchés se montrent discrets sur le sujet. Résignés peut-être. A l’image de l’Imam Bouziane qui vient d’être de nouveau expulsé de France vers son pays, l’Algérie. La fin de semaine est marquée en France par l’avènement d’un groupe nommé ' Front Islamique Français Armé '. Il revendique un attentat contre l’ambassade d’Indonésie en France. Les enquêteurs se montrent très prudents.

La loi antifoulard affecte l’Aumônerie de l’enseignement public. Cette semaine l’on signale cinq cas d’interdictions d’accéder d’aumôniers à des établissements scolaires publics dans le Var. Après l’entrée en vigueur de la loi antifoulard, certains chefs d’établissements scolaires ont du mal à accepter des aumôniers catholiques après avoir banni les Hijab de leur paysage scolaire. La présence des aumôniers est légale en France depuis 1802. Cette lecture indirecte de la loi antifoulard élargit le malaise des croyants de France au delà du cercle de lycéennes musulmanes.

L’Imam Bouziane de Vénissieux a été expulsé ce mardi vers Oran, en Algérie. Agé de 52 ans et membre du mouvement Salafite, M. Bouziane avait exposé, lors d’une interview, son interprétation des versets coraniques conforme à la lecture Salafite du Saint Coran. Accusé de sexisme et de complicité d’apologie de crime, l’Imam avait d’abord été précipitamment expulsé de France le 21 avril. Cette décision fut suspendue par la Cour administrative d’appel de Lyon. Ce qui permit à l’Imam de rentrer en France auprès de sa famille qui compte encore dix enfants mineurs. Mais il n’avait pu recouvrer son service dans sa mosquée. Le Conseil d’Etat ayant mis fin à la suspension de l’arrêté d’expulsion ce lundi, cette nouvelle expulsion est devenue possible. L’Imam qui se prépare à passer le mois de Ramadan à la Mecque n’a pas opposé de résistance. Selon Me Hebia, avocat de M. Bouziane, ' Sur le plan pratique, il va être empêché de répondre aux convocations du juge d’instruction dans l’enquête pénale, et donc de se défendre … Il est très déçu, mais j’ai bon espoir et si la décision sur le fond est en notre faveur, il pourra revenir. '

Didier Julia, député UMP, grand connaisseur du terrain irakien, a été désavoué par ses amis de l’UMP. De retour d’une mission controversée, qui a finalement échoué, le turbulent député de la majorité présidentielle a animé la polémique au sein de son parti. S’il a convaincu de son désir de contribuer à la libération de Christian Chesnot et Georges Malbrunot détenus en Irak depuis le 20 août avec leur chauffeur syrien, son manque de discrétion a vivement été critiqué par ses paires. Invité à s’expliquer à huis clos devant la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale, il a déclaré n’avoir 'absolument pas' été rappelé à l’ordre par le Ministre, avant d’ajouter 'Il n'y a pas de problème, tout parlementaire peut s'exprimer et prendre ses responsabilités'.

L’ambassade d’Indonésie en France a été la cible d’un attentat tôt hier matin. Une bombe de moyenne puissance, probablement confectionnée avec une bonbonne de gaz, a explosé au petit matin faisant dix blessés légers et de gros dégâts matériels. La logique de cette initiative n’a pas encore été élucidée. Le geste a néanmoins été revendiqué par une organisation jusqu’alors inconnue, le Fifa (Front Islamique Français Armée), par l’intermédiaire d’un message électronique émis depuis l’adresse marocrabat@hotmai.com. Dans un premier message adressé au consulat de France à Marrakech, quelques jours avant l’attentat, le Fifa demandait la libération de Boualem Bensaïd et Smaïn Aït Ali Belkacem tous deux condamnés en France pour leur participation aux attentats de 1995. Ces attentats avaient été revendiqués par le GIA (Groupe islamique armé) algérien. Il reste que le choix de l’Indonésie comme cible, ne manque pas d’interroger les enquêteurs en raison des dernières élections tenues dans ce pays et qui ont porté M. Susilo Bambang Yudhoyono (60,62% des voix), général à la retraite, contre la présidente sortante Megawati Sukarnoputri. Avec 85% de Musulmans sur une population de 220 millions d’habitants, l’Indonésie est le premier pays musulman au monde.

La ville de Montreuil (93) a interdit la tenu d’un défilé de mode organisé par un ligne de vêtements Jameen. Jasmeen est spécialisé dans les vêtement des femmes musulmanes. Hijab, Jélaba, Bourka. Le défilé était annoncé pour le 3 et 10 octobre à l’Espace royal de Montreuil. Mais le 29 septembre un arrêté municipal a interdit la manifestation. Pour M. Jean-Pierre Brard, maire communiste de Montreuil, ce refus est motivé par l’allure ' discriminatoire ' de la manifestation. En effet, le défilé de Jameen était exclusivement réservé aux femmes. Pour les organisateurs, ce choix s’imposait afin de ' respecter la décision des femmes, qui ne voulaient pas d’hommes dans la salle, par souci de pudeur. '

Le Conseil Français du Culte Musulman cuve sa crise au ministère de l’Intérieur. Après avoir été reçus ensemble la semaine dernière, les grandes fédérations du Cfcm ont été reçues séparément hier par le Ministre de l’Intérieur. Les conditions des prochaines élections du Conseil d’Administration du Cfcm sont au centre du débat. La Grande mosquée de Paris, très minoritaire au sein du Cfcm conteste les conditions actuellement fixées pour le choix des membres du prochain CA. Elle propose que soient prises en compte l’ancienneté, et les efforts de services proposés par les lieux de culte. Ce qui n’arrange pas les autres membres du Cfcm dont les mosquées ne disposent pas des atouts de la Grande mosquée de Paris. Le report des élections initialement prévue au mois d’avril/mai, est à l’ordre du jour. Le ministère de l’Intérieur dont relève le culte musulmans en France, joue les arbitres dans cette ' guerre de minarets '.

La chaîne Arte met la Palestine à l’honneur. Elle a diffusé La porte du soleil, fiction historique adaptée du livre éponyme d’Elias Khoury, avec une réalisation signée Yousry Nasrallah qui fut un des assistants du célèbre réalisateur égyptien Youssef Chahine. Le film en deux épisodes (260 minutes), retrace cinquante années d’Histoire d’exode du peuple de Palestine sous forme d’une épopée. Les prises de vues se sont déroulées au Liban et en Syrie. La chaîne annonce, pour 2005, la diffusion d’une nouvelle fiction historique rendant compte de cinquante années d’Histoire de l’empire Ottoman. Le titre est déjà trouvé : Le Dernier seigneur des Balkans.

Les nouveaux Bleus de retour sur le gazon face à l’Eire aujourd’hui au Stade de France. Cette rencontre qui compte pour les qualifications du Mondial 2006 prend l’allure d’un premier test de niveau pour l’équipe de France qui a désormais un nouveau visage qu’il a du mal à affirmer. Après un match nul (0-0) face à la modeste équipe d’Israël et une victoire peu convainquante contre les Iles Féréo (2-0), les hommes de Raymond Domenech seront à pied d’œuvre ce soir pour reconquérir les cœurs d’un public face à une équipe qui ne manque pas d’atouts. Près de 30 000 supporters irlandais sont attendus ce week-end à Paris.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu