Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

A Bruxelles, les policiers recevront une formation sur l'islam

Rédigé par Saphirnews | Mardi 10 Janvier 2017



A Bruxelles, les policiers recevront une formation sur l'islam
Dès février 2017, les policiers bruxellois bénéficieront d’une formation sur la religion musulmane. Le module de huit heures intitulé « Gestion des conflits ou comment éviter des difficultés dans les interventions avec des musulmans » s’effectuera à l’Ecole régionale et intercommunale de police (ERIP).

« Cette formation fait suite à la demande du corps de police lui-même. Les policiers estiment que, dans une ville multiculturelle, une connaissance de base de l’islam est indispensable à un corps de police engagé », explique la députée bruxelloise Annemie Maes, du Groen – Parti vert de la Belgique néerlandophone).

Le module comprend plusieurs thématiques : une connaissance de base de l’islam, l’histoire de l’immigration de 1960 à aujourd’hui, un aperçu des différentes communautés musulmanes en Belgique et la différence entre la religion et la culture.

Une fausse bonne idée ?

L’annonce de cette formation est loin de faire l’unanimité. Le gouvernement belge défend cette mesure à travers Rudi Vervoort, ministre président de la Région de Bruxelles-Capitale. « Une des fonctions de la police est la prévention de la radicalisation et du terrorisme. A ce titre, il importe que nos forces construisent des rapports mutuels respectueux et non réducteurs à propos de questions complexes. Pour comprendre les phénomènes de radicalisation qui partent d’une religion ou d’une culture, il faut connaître un minimum les origines sur lesquelles ils se greffent », a-t-il indiqué.

Policier depuis 26 ans en Belgique, Hamid Bénichou s'y oppose fermement : « Bien que je sois musulman pratiquant, quand j’ai été recruté en 1991, on ne m’a pas formé au judaïsme ni au christianisme pour intervenir auprès des familles juives ou chrétiennes. Je ne vois pas pourquoi, aujourd’hui, il faudrait que les policiers apprennent certaines notions de l’islam. Nous sommes tous des citoyens égaux devant la loi. Et lorsque la police intervient dans une famille ou interpelle quelqu’un, ce n’est généralement pas dans le but de discuter de questions religieuses. Un délinquant reste un délinquant, au-delà de ses appartenances philosophiques, ethniques ou religieuses. »

« Et lorsque la police intervient dans une famille ou interpelle quelqu’un, ce n’est généralement pas dans le but de discuter de questions religieuses. Un délinquant reste un délinquant, au-delà de ses appartenances philosophiques, ethniques ou religieuses », a-t-il ajouté. Une formation similaire existe déjà au Campus Vesta, l'école de police d’Anvers.

Lire aussi :
Belgique : les policiers musulmans adressent une lettre ouverte à Jan Jambon
Belgique : des policiers inculpés pour « traitements inhumains »





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu