Connectez-vous S'inscrire






Finance éthique

2008, année zéro de la finance islamique en Italie

La première banque islamique italienne devrait voir le jour en 2008

Rédigé par Assmaâ Rakho Mom | Jeudi 28 Février 2008

L'annonce a été faite à l'occasion de l'ouverture du Dialogue financier et bancaire italo-arabe, mercredi 20 février. C'est le président de l'Union des banques arabes, Adnan Yousif, ainsi que celui de l'Association des banques italiennes, Corrado Faissola, qui l'ont conjointement effectuée. L'année 2008 devrait être celle de l'inauguration de la première banque islamique d'Italie.



Corrado Faissola, président de l'Association des banques italiennes
Corrado Faissola, président de l'Association des banques italiennes

'Modèle à suivre'

La première banque islamique devrait être inaugurée l'an prochain en Italie. Le président de l'Union des banques arabes, Adnan Yousif, et le président de l'Association des banques italiennes (ABI) Corrado Faissola l'ont conjointement annoncé mercredi 20 février aux délégués présents lors de l'ouverture des trois journées consacrées au dialogue financier et bancaire italo-arabe.

L'Union des banques arabes, dont le siège est basé à Beyrouth au Liban, comporte plus de trois cents institutions financières et bancaires arabes, ce qui fait d'elle la plus importante des banques arabes de la région.

"La prochaine étape devrait être la création d'une véritable fédération bancaire italo-arabe qui pourrait, à l'avenir devenir un modèle à suivre pour les autres pays de l'Union européenne", a déclaré Corrado Faissola dans un communiqué de presse publié par le site Web de l'ABI.

"La consolidation du dialogue et de la coopération ouvre d'importantes possibilités de croissance et de développement, non seulement pour le secteur bancaire italien, mais aussi pour l'ensemble de l'Europe, et au-delà, pour la stabilisation de toute la région méditerranéenne et moyen-orientale", a ajouté M. Faissola.

Adnan Yousif, président de l'Union des banques arabes
Adnan Yousif, président de l'Union des banques arabes

'Communiquer'

Selon Adnan Yousif, le président de l'Union des banques arabes, la banque devrait faire partie de l'actuelle European Islamic Investment Bank (EIIB), dont le siège est à Londres, tandis que ses actionnaires principaux seraient des banques moyen-orientales.

Pour le directeur général de l'Association des banques italiennes, Giuseppe Zadra, il va falloir communiquer et informer le public au sujet de cette entreprise particulière. Les premiers clients devraient selon lui être avant tout et dans un premier temps des musulmans Italiens.

"Demander à des gens d'entrer dans un monde dont ils ignorent tout serait difficile, nous devrons donc commencer probablement comme ils l'ont fait les Britanniques au Royaume-Uni, avec les communautés musulmanes, qui sont très variées", a souligné Giuseppe Zadra, précisant que"le commerce de détail est un commerce en plein développement au sein de cette communauté, et nous avons beaucoup de clients potentiels, car l'Italie compte deux à trois millions de travailleurs originaires d'Afrique du Nord".

La banque islamique italienne "à l'étude", comme l'a précisé Adnan Yousif, devrait démarrer avec une assise de 147 millions de dollars.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu