Connectez-vous S'inscrire






Archives

1,8 millions de voix supplémentaires

| Mercredi 28 Mars 2007

44,5 millions de Français seront en mesure de voter les 22 avril et 6 mai prochains. Ce sont les chiffres du ministère de l’Intérieur, qui a annoncé ce mardi 27 mars que le nombre d’inscrits sur les listes électorales était en hausse. L’augmentation se situe à 4,2% de nouveaux inscrits, soit 1,8 millions d’électeurs en plus.



1,8 millions de voix supplémentaires
Le nombre d’électeurs est en hausse. C’est le ministère de l’Intérieur qui l’a annoncé mardi 27 mars : la hausse est de 4,2% par rapport à 2006, ce qui donne 44,5 millions de potentiels votants, dont 820 000 Français à l’étranger. Cette hausse « significative » et resterait « habituelle les années précédant la tenue de scrutins majeurs, spécialement présidentiels », selon le ministère de l’Intérieur.

1,8 millions d’électeurs en plus, c’est pourtant la croissance la plus forte depuis 1981, année de l’arrivée de François Mitterrand à l’Elysée. A cette époque, l’augmentation des inscrits s’élevait à 3,7%.

« Outre l'attractivité des scrutins présidentiel et législatifs, la hausse s'explique notamment par l'accession à la majorité de classes d'âge plus nombreuses et par les mesures d'incitation à l'inscription » ajoute le ministère de l’Intérieur. Avec les expatriés, ce sont en effet les principales raisons expliquant cette hausse. Dans les Bouches du Rhône, la Gironde et le Rhône, les classes d’âge atteignant l’âge de la majorité augmentent respectivement de 5,87%, 5,77% et 7,12%.

C’est Paris qui remporte la palme de l’augmentation, avec 9,6% de hausse, devant la Seine-Saint-Denis (+8,5%) et les Hauts-de-Seine (+7,9%). Les mesures d’incitation à l’inscription y seraient largement pour quelque chose. Il faut croire que les Jamel Debbouze et autres Rost ont influencé les inscriptions.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu